La politique méditerranéenne de l'Italie. De la stratégie à la routine

Ces dernières années, la politique méditerranéenne de l’Italie a davantage été une politique de gestion du voisinage, à l’importance évidente, qu’une véritable priorité stratégique. Elle se concentre principalement sur les relations bilatérales, sur les questions économiques et commerciales et sur la gestion des problèmes liés à l’immigration et à la criminalité internationale, alors que les grands enjeux et les actions de plus grande envergure se situent davantage dans la zone du Moyen-Orient : Irak, Iran, Afghanistan. Même la mission militaire majeure que constitue la FINUL au sud du Liban semble plus connectée aux tensions moyen-orientales qu’à l’espace méditerranéen. En quelque sorte, la politique méditerranéenne de l’Italie est devenue une routine et rien ne dit que la récente évolution du Partenariat euro-méditerranéen (PEM) vers l’Union pour la Méditerranée (UPM) en modifiera fondamentalement le cours.

Authors: 
Details: 
in Confluences Méditerranée, n° 68 (hiver 2008-2009), p. 173-182 [Dossier: Italie: le grand bond en arrière?]
ISBN/ISSN/DOI: 
978-2-296-07286-2 ; 10.3917/come.068.0173
Publication date: 
31/03/2009

Un nouveau cadre international
La politique intérieure italienne
L’évolution à travers plusieurs gouvernements
L’Union pour la Méditerranée

Research area

Tag